Entretiens

Nouveau baromètre diversité lancé

La dernière rencontre professionnelle « Plan TV » abordait l’enjeu de la diversité en analysant les initiatives prises par le marché UK. Une source d’inspiration ?
Ce qui paraît évident, c’est la manière dont le marché UK prend cette thématique à bras de corps depuis des années. La diversité est analysée sans « tabou », quantifiée, tant à l’écran qu’au niveau des audiences. Les initiatives qui ont été présentées, notamment en matière d’audience, sont inspirantes. Néanmoins, elles reposent sur une construction sociétale différente de la nôtre et soulèvent de nombreuses questions méthodologiques.

Au UK, la thématique est principalement traitée en autorégulation au sein du « Creative Diversity Network » (CDN), une initiative du secteur lui-même. Un exemple à suivre ?
Le secteur qui prend la thématique à bras le corps, c’est un scénario idéal. Le secteur s’associe car il est conscient de l’enjeu d’intérêt général, mais aussi des perspectives commerciales qu’il y a à décloisonner les audiences. Les initiatives britanniques montrent qu’il est possible de faire entrer en résonnance la responsabilité sociale des entreprises de médias avec des enjeux d’ordre stratégiques.
Le CDN devrait prochainement publier les premiers résultats d’un outil d’auto-évaluation de la diversité intitulé DIAMOND, qui est une forme de Baromètre mais avec une ampleur plus importante. Chez nous, si le Baromètre permet d’objectiver la situation en présentant des données empiriques, c’est aussi la base d’un travail de dialogue avec les chaînes et de la construction d’une dynamique d’émulation. Impliquer le plus possible le secteur dans les travaux liés à cette thématique est sans doute la meilleure manière d’avancer. Nous privilégions toujours cette approche. La RTBF réalise par ailleurs son propre Baromètre, ce qui nourrit aussi le débat.