Entretiens

Zin TV : Télévision alternative

Les journalistes audiovisuels sont trop formatés ?

Clairement. Après, je les comprends, ils produisent dans l’urgence parce que leur rédacteur en chef veut du scoop, ils ont constamment à l’esprit le plus petit dénominateur commun de l’audience, ce qui nivelle leur ambition de vulgarisation, ou pire, les pousse au sensationnalisme. Et puis, comment voulez-vous résumer des thématiques complexes en trois minutes chrono ? La seule solution, c’est d’appliquer des recettes toutes faites… Ce formatage impacte tous les aspects du média télévision. Regardez les images stéréotypées qu’on nous diffuse, elles ne véhiculent plus rien, le J.T. se réduit presque à de la radio filmée.

 

Quel contre modèle défendez-vous ?

La réflexion est globale au sein des médias non marchands. Il faut arrêter avec cette hystérie de l’instantané. Doit-on vraiment produire autant d’information ? Posons-nous la question du sens… Notre credo, c’est la récupération du temps, un concept à la fois simple et merveilleux.  Encore une fois, nous n’avons pas les même impératifs que les télévisions traditionnelles, autant en profiter pour réfléchir, expérimenter, tenter de faire les choses autrement.

 

Mais concrètement, comment ce credo influence votre travail au quotidien ?

Zin TV veut contribuer au dialogue. Loin du monologue directif des journalistes, notre approche sur le terrain s’assimile à du documentaire. Pour reprendre l’exemple de la grève, les journalistes de Zin TV tenteront de saisir une conversation entre un syndicaliste et un étudiant en retard à son examen. Ce type de plan séquence permettra d’aborder les questions que tout le monde se pose avec des mots simples, un ressenti juste. Le trilogue émerge ensuite lorsque le téléspectateur réalise sa propre synthèse de l’actualité, se construit son opinion. Toute synthèse est subjective, tendre vers l’objectivité, c’est tendre vers le retranscrit du réel. Ensuite, l’enjeu est de susciter la participation active du téléspectateur.

 

L’audience vous suit ?

Nos reportages au plus proche de l’action récoltent des audiences considérables, parfois plus d’un million de vues. Nos équipes prennent le risque d’aller au front dénoncer des illégalités de procédures, des mauvais traitements dans les manifestations, des réunions de lobbies… Le public soutient cette audace. Mais nous apportons le même soin à tous nos sujets. Récemment, Zin TV traitait de la suppression de certaines lignes du TEC en milieu rural et des conséquences en termes d’isolement pour les personnes âgées et handicapées. Le sujet plafonne à 200 vues… mais on en est très fier ! Jamais notre rédaction ne transige sur sa ligne éditoriale en pensant aux clics !